mad world (senescence) <br />gary jules recouverte

   Démo enregistrée en 2012
   Musique : Roland Orzabal
   Paroles : Roland Orzabal

   Tous droits réservés

 

   Autres titres du projet "Recouvertes" :

 

mad world (senescence)
gary jules recouverte

Le drap proprement plié de ton lit
A oublié les fois où nos doigts l’ont froissé

Tes chaussures dans l’entrée absentes m’ont dit
Ce que ta voix n’a pu, ou n’a su m’avouer

Le pendule a extirpé mon appétit
Je me nourris de l’espoir de le voir s’arrêter

Ton répondeur ponctue le rythme des nuits
Qui ont anéanti l’éclat que tu représentais

Et je sombre dans la folie,
Je saigne dans mon ombre
Personne pour répondre à mes cris,
Je suis seul dans ce monde
Ton absence m’obsède, m’assassine,
Tout ce vide n’a de sens
Ton silence me tue, m’extermine
Et se rit de ma senescence

Ma senescence…

Ces murs muets prétendent ne pas avoir vu
Ces moments vécus que je meurs d’encore partager

Le goût de tes baisers à nouveau percu
Secrètement retenu par cette brosse à dents abandonnée

Je m’amuse à compter tes cheveux perdus
Que ton peigne nu avait volé avant d’être laissé

J’interroge ton image en photographie
Accrochée près du lit qui s’obstine à ne plus me parler

Et je sombre dans la folie,
Je saigne dans mon ombre
Personne pour répondre à mes cris,
Je suis seul dans ce monde
Ton absence m’obsède, m’assassine,
Tout ce vide n’a de sens
Ton silence me tue, m’extermine
Et se rit de ma senescence

Senescence…
Senescence

 


 

 

Découvrez trois autres titres :

love berlin <br />christophe willem recouverte atsui