encore une fois

   Démo enregistrée en 2006
   Musique : Bilel Boucheta
   Paroles : Bilel Boucheta

   Tous droits réservés

 

   Autres titres du projet "Révélation" :

 

encore une fois

Je pensais les avoir enterrés dans ma cabine
Où jadis je me noyais dans l'abime de mes maux
Je croyais m en etre débarrassé à tout jamais
(Quelle erreur de dire jamais)

Meme quand le bonheur m'acceuille, j'appréhende
Les abysses de ces forces qui éffacent mon bien
Je les sens me commander et me tendre la main
Vers les tenebres de mon esprit malin

(Je m'attaque à des moulins qui ne menent à rien)
Ils reviennent chanter...
(Je m'invente des chimères que je combats en vain)
Recommencent à danser...
(Quand ils cessent, je me repète qu'ils reviendront demain)
(Je m'entete, je m'entete)
Je les invite à guider ma danse, encore une fois...

(Malgrè mon stress et ma distance,
Je sais que tout recommencera)
(comment gagner en assurance)
Encore une fois...
(Malgrè mon souffle, mon endurance,
Je crains que je ne pourrai pas)
(cesser ce cycle d'ingerence)
Encore une fois...

Je pense au gris quand le blanc me sourit
(Est-ce etrange?)
Pansant les peines d'un futur indecis
(Ca dérange)
Je brouille les cartes d'un parcours
Trop facile et m'écarte
Des voies d'un train-train
Pour préferer la vie où j'embarque

(Droite, gauche, devant, derrière, je suis encerclé)
Ils assiègent mon etre, mon ame, mon esprit
(Droite, gauche, devant, derriere)
Je ne peux rien y faire...
(Droite, gauche, devant, derriere, ils vont m etouffer)
Personne ne peut m'aider, ils m'étranglent, me lacèrent,
(Droite, gauche, devant, derriere, je suis encerclé)
Et rechute mon ame...

(Malgre mon stress et ma distance,
Je sais que tout recommencera)
(comment gagner en assurance)
Encore une fois...
(Malgre mon souffle, mon endurance,
Je crains que je ne pourrai pas)
(cesser ce cycle d'ingerence)
Encore une fois...

(Je m'attaque à des moulins qui ne mènent à rien)
Tout le monde...
(Je m'invente des chimères que je combats en vain)
Encore une fois...
(Quand ils cessent,
Je me repete qu'ils reviendront demain)
Tout le monde...
(Je m'entete, je m'entete)
Ce stress ne s arrete pas !

Dans mon corps, dans ma tete, dans mon coeur
Dans ma cabine, dans mon sang...
Je sens qu'ils me dominent
Dans tes bras, sous ton toit, dans tes draps sous ton aile
Je me sens si bien
Mon refuge, mon repere,
Mon remède, mon secours, ma vie...
Mon amour
Tu me prends, tu me serres, je comprends
A mon tour, que je suis ton repère...

(Malgre mon stress et ma distance,
Je sais que tout recommencera)
(comment gagner en assurance)
Tout le monde... tout le monde... tout le monde...
(Malgre mon souffle, mon endurance,
Je crains que je ne pourrai pas)
(cesser ce cycle d'ingerence)
Tout le monde... tout le monde...
Tout le monde a ses démons

 


 

 

Découvrez trois autres titres :

haroun exceptionnelle les gens des nuits