mon argent

   Démo enregistrée en 2006
   Musique : Bilel Boucheta
   Paroles : Bilel Boucheta

   Tous droits réservés

 

   Autres titres du projet "Hors De Ma Cabine" :

 

mon argent

Tout autour de moi ces hyènes affammées par mon butin,
Aglutinées comme des abeilles au miel
Lèchent le fond de ma gamelle,
Mes richesses vaines, ces fortunes humaines
Je leur livre tous mes biens,
A tous ces requins qui me flattent,
A tous ces roublards qui attendent ma fin
Cet or à portée de main
N'est pas cher à mes yeux, ne me rend pas heureux

Qu'ils comptent et courrent après mon heritage,
Je conte ma foi, je suis à court de rage
Je donne et je rends à tous ces ceux pas francs pour un sou
La monnaie de leur pièce et la caresse de mots divins
Je grandis d'âme par mon pélérinage
Et suis le Verbe pour devenir plus sage
Ces billets n'ont pas l'entrée de coeur
Que je recherche en l'Autre et en moi ici-bas

(Toutes ces bassesses materielles amassées
D ans ce monde individuel)
Sont sans valeur, ne font pas mon bonheur
Car je cherche...
(L'élévation spirituelle, l'accès à l'amour universel)
Je m'enrichis de ce qui n'a pas de prix

Ces mille, ces cents, je compterai sans.
Savourant de plus sains desseins
C'est vil, c'est vain, cet appât du gain.
J'envoie au diable ces sentiments
Ces mille, ces cents, je survivrai sans.
Prêchant un bien plus beau chemin
C'est vil, c'est vain, cet or ne vaut rien.
J'envoie au diable mon ARGENT

Priant pour des vies prospères à ces idoles à rassasier,
A ces veaux d'or qui ne peuvent écouter
Leurs doléances éphémères
Aux souhaits financiers sans grand intérêt
Egarées du droit chemin,
Ces brebis devenues loups piqueront
Les dernières miettes de mon pain
Qu'ils mangent au creux ma main,
Je m'en fais du vent, ce n'est plus important.

Ces pique-assiettes, ces tire-laines,
Ces vautours dangereux rodent autour de moi
Qu'ils spéculent (sur ma vie), qu'ils accumulent
(leurs pilleries),
Ces pécules ne leur apporteront pas de joie

(Toutes ces bassesses materielles amassées
Dans ce monde individuel)
Sont sans valeur, ne font pas mon bonheur
Car je cherche...
(L'élévation spirituelle,
L'accès à l'amour universel)
Je m'enrichis de ce qui n'a pas de prix

Ces mille, ces cents, je compterai sans.
Savourant de plus sains desseins
C'est vil, c'est vain, cet appât du gain.
J'envoie au diable ces sentiments
Ces mille, ces cents, je survivrai sans.
Prêchant un bien plus beau chemin
C'est vil, c'est vain, cet or ne vaut rien.
J'envoie au diable mon ARGENT

(Ces millle, ces cents, je compterai sans)
Qu'ils prennent, qu'ils volent, dérobent,
Me pillent, je m'éloigne et en fais du vent
(1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10...)
(11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19...)
(Ces mille, ces cents, je survivrai sans)
Ces mille, ces cents, ces millions, ces roupilles,
Je previens qu'on les amasse en vain (20)

Ces mille, ces cents, je compterai sans.
Savourant de plus sains desseins
C'est vil, c'est vain, cet appât du gain.
J'envoie au diable ces sentiments
Ces mille, ces cents, je survivrai sans.
Prêchant un bien plus beau chemin
C'est vil, c'est vain, cet or ne vaut rien.
J'envoie au diable mon ARGENT

Tout bien mal acquis ne profite en rien
Tout bien mal acquis ne profite à personne

 


 

 

Découvrez trois autres titres :

thank you love (2014 reprise) recouverte - day mix